Contexte

Avant de définir les objectifs du réseau, il nous faut avoir un aperçu de l'existant. A l'heure actuelle, qu'est ce qu'un modélisateur peut trouver pour l'aider à explorer son modèle ?

Les logiciels statistiques

en particulier R, S+ et SAS. Par définition, ils contiennent de belles bibliothèques statistiques dont beaucoup peuvent servir directement ou indirectement à des analyses de sensibilité.

Les logiciels de simulation du commerce qui peuvent proposer des modules d'analyses (à notre connaissance, pour modèles à base d'équation différentielles ordinaires uniquement)

  • Stella. Chef de file historique des outils de modélisation à base d'équations différentielles ordinaires (EDO) destinés au non-informaticien. ??
  • Model Maker. Un clone de Stella, aujourd'hui souvent jugé meilleur que son aîné.
  • VenSim. très utilisé aussi, notamment à l'INRA. Propose un petit module d'optimisation et un module d'analyse de sensibilité élémentaire (faire varier les paramètres 1 par 1).
  • Matlab / Simulink. Le module de simulation par EDO de Matlab. Avantage : bénéficie de l'énorme bibliothèque Matlab et de sorties graphiques de qualité exceptionnelle. Un peu plus lourd à mettre en œuvre que les logiciels précédents pour un non-informaticien. Egalement plus onéreux.
  • ACSL ? Surtout connu pour son très bon outil d'optimisation (mais assez onéreux).

Les logiciels dédiés aux analyses de sensibilité

  • Logiciel Simlab d’analyses de sensibilité globales, développé par le Joint European Research Center d’Ispra (équipe d’A. Saltelli)
  • logiciel en cours de développement à l’U. Sheffield sur l’élaboration d’émulateurs de modèles complexes par des méthodes de statistique bayésienne (équipe de A. O’Hagan)
  • Autres logiciels ?

Les réseaux et groupes de travail "modélisation" de l'INRA

  • Groupe "modélisation systémique" du département PHASE ?
  • Réseau "dynamique des populations et modélisation" du département SPE (Maurice Hullé). Actuellement en stand-by.
  • Voir les départements EA, EFPA de l'INRA
  • Le groupe de développement INRA-ACTA-ICTA (Daniel Wallach, EA) pour lequel deux ingénieurs informaticiens sont chargés des développements logiciels en matière de modèles de cultures. Ils sont également amenés à développer des outils un peu génériques d'analyses de ces modèles.

Les réseaux et groupes de travail plus spécifiquement ciblés sur la sensibilité

  • Conférences SAMO (Sensitivity Analysis of Modelling Output). Se tient tous les 3 ans, à l'initiative de A. Saltelli, et réunit des modélisateurs et mathématiciens appliqués de disciplines très diverses [cf, e.g. : http://www.stat.lanl.gov/SAMO2004/history.html ]. La quatrième du nom s'est tenue à Santa-Fe cette année, avec la participation de Hervé Monod (MIA) et David Makowski (EA)
  • Autres, dans d'autres instituts ?